Life compass : 2 à 4 minutes pour sauver des vies

Shares

Grâce à l’utilisation d’un réseau de 1700 bénévoles équipés d’une solution mobile israélienne «  Life compass », permettant de géolocaliser les premiers secours disponibles autour d’un lieu d’accident , l’organisation Hatzalah  sauve des vies tous les jours en Israël.

L’organisation Hatzalah (secours en hébreu) , association d’ambulanciers de plus de 1700 bénévoles, founit une aide immédiate dans les 2 à 4 minutes après le début d’un incident et permet la transmission des premières informations aux centres médicaux et aux ambulanciers.

Soyez informés en temps réel ! Suivez-nous sur...


Ce service, selon Eli Beer, le coordinateur en chef de l’organisation,est né d’une lacune des services médicaux d’urgence et de leur temps de réponse. « La recherche a montré que les premières minutes sont cruciales pour un rétablissement complet et les procédures nécessaires ne nécessitent pas beaucoup d’expertise médicale ni d’équipement”,  explique Eli Beer, « Ce qui est nécessaire dans ces minutes cruciales est d’arrêter l’hémorragie ou de rétablir un rythme cardiaque par exemple.»

Le secret du succès Hatzalah, selon Eli Beer, réside dans la répartition géographique étendue de leurs premiers intervenants. Les volontaires vivent, travaillent et étudient dans pratiquement chaque ville et chaque communauté à travers Israël.

Centre d'appel

Mais la réussite de ce service réside aussi dans un système d’alerte centralisé qui utilise la technologie israélienne «Life compass», installée sur chaque appareil mobile des intervenants. Une fois qu’un incident est déclaré dans le système, ce dernier trouve automatiquement le bénévole approprié en fonction de sa spécialité médicale ,de sa proximité et de sa mobilité. «Nos bénévoles viennent de tous les secteurs de la société israélienne: Juifs ultra-orthodoxes, Juifs laïques, Arabes israéliens, et ils ont tous une chose en commun – ils veulent aider à sauver des vies» , explique Eli Beer.

Bénévole de la flotte motorisée

Témoignage d’un bénévole de Hatzala

Gavy Friedson bénévole Hatzalah

Gavy Friedson (à droite) et un autre bénévole

Gavy Friedson a commencé le bénévolat pour Hatzalah à l’âge de quinze ans. Pour lui, le sentiment de gratification vaut tous les efforts. Racontant son expérience la plus terrifiante, il explique : « Il ya un an j’ai reçu une alerte concernant un bâtiment en feu et j’ai immédiatement remarqué que c’était l’adresse de ma grand-mère. J’ai foncé là bas et et l’ai secourue à temps ».Mais la partie la plus difficile du travail, explique Gavy, est que « vous ne pouvez jamais savoir ce qui arrive à vos patients une fois que vous les avez mis dans l’ambulance

Eli Beer affirme que son organisation ne cherche pas à remplacer les ambulances: «Nous  voulons combler l’écart entre l’appel d’urgence et le moment où l’ambulance arrive

Un système distingué par le Forum économique mondial

Eli Beer, qui l’an dernier a été salué comme entrepreneur social au Forum économique mondial, déclare: «Quand nous avons commencé cette organisation, nous n’avions rien, nous écoutions les fréquences d’urgence pour trouver des personnes proches de nous dans le besoin, qui nécessitaient une assistance médicale d’urgence. Maintenant nous avons 1700 bénévoles , près de 200 ambucycles, 1500 voitures et 6 centres de contrôle répartis à travers le pays qui reçoivent et répondent à 500-600 appels d’urgence chaque jour »

Alors que deux à quatre minutes de temps de réponse peut déjà sembler court, l’objectif de Beer est de réduire encore le temps d’enregistrement.«Notre objectif est de raccourcir le temps de réponse de 90 secondes” dit-il. «Si nous avions un total de 3000 bénévoles nous pourrions y arriver.» Il ajoute: «Nous ne pouvons pas toujours être plus fort que le diable mais nous lui opposons pas mal de résistance

nocamels.com – Adaptation SiliconWadi.fr

Shares

Commenter cet article

commentaire(s) jusqu’à présent. Ajouter le votre...

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez nos 2 711 abonnés et recevez nos derniers articles directement sur votre e-mail.