Israel-ONU : L’entreprenariat comme solution contre la crise

Shares

Ce vendredi 7 décembre, l’Assemblée générale des Nations a, pour la première fois de son histoire, adopté une résolution proposée par Israël afin d’utiliser l’entreprenariat comme moteur de développement.

La résolution souligne l’importance d’améliorer les politiques publiques en faveur de l’entreprenariat ; de supprimer les obstacles bureaucratiques pour les entreprises ;
de faciliter l’accès aux services financiers; de veiller à ce que tous les intervenants travaillent ensemble pour promouvoir l’esprit d’entreprise; d’améliorer l’accès à la formation en entrepreneuriat et en particulier pour les femmes ; et enfin de cultiver les réseaux entrepreneuriaux

Soyez informés en temps réel ! Suivez-nous sur...


Malgré de lourdes pressions des pays arabes, 129 pays ont voté en faveur de la résolution. Seuls 31 pays ont voté contre, et 9 pays se sont abstenus.

Le vote a été précédé d’une campagne intensive pendant plusieurs mois par la Mission israélienne à l’ONU, le ministère des Affaires étrangères et Mashav – Le Centre israélien de coopération internationale.

«L’esprit d’entreprise et la créativité israélienne ont été salués à l’ONU aujourd’hui”, a déclaré l’Ambassadeur d’Israël à l’ONU Ron Prosor. “En tant que pays qui a été fondé dans des circonstances difficiles, nous avons été en mesure de créer des opportunités pour des personnes talentueuses. Créer une culture de l’entrepreneuriat peut faire des miracles et entraîner l’économie vers l’avant. Investir dans les ressources humaines est un véritable message que Israël partage avec le monde en développement.”

Un rapport effectué par la mission d’Israël auprès de l’ONU a constaté que les jeunes entrepreneurs dans de nombreux pays en développement sont confrontés à des obstacles bureaucratiques, des barrières sociales, et un véritable manque de financement. C’est la première fois dans l’histoire de l’ONU qu’une résolution qui met l’accent sur l’esprit d’entreprise comme moyen de lutte contre la pauvreté, est adoptée.

La résolution encourage les gouvernements à adopter une approche globale et plus appropriée pour la promotion de l’entrepreneuriat,

Dans son discours après le vote, Prosor a critiqué les pays arabes pour leur opposition à la résolution. “Les pays arabes ont à nouveau préféré lutter contre une mesure destinée à les aider uniquement parce que cette mesure est proposée par Israël Le printemps arabe a exprimé l’espoir des citoyens des pays arabes pour un changement économique et social, mais les pays arabes ont à nouveau fait preuve d’un manque de responsabilité et ont tourné le dos aux aspirations de leur peuple. Alors qu’Israël cherche des façons créatives d’encourager le développement humain dans le monde entier, les pays arabes ne font que perpétuer la pauvreté, l’ignorance et l’oppression », a t-il dit.

Shares

RetweeTech

Rejoignez nos 2 943 abonnés et recevez nos derniers articles directement sur votre e-mail.