Israël : Des prédateurs naturels au service de la culture agricole

Shares

Comment protéger son agriculture sans utiliser de pesticides ni autres produits chimiques?

La société Bio-Bee Biological Systems, basée au Kibbutz Sde Eliyahu, trouve un moyen complètement naturel et bio pour résoudre cette équation avec l’élevage d’insectes dits “utiles”. Ces insectes prédateurs combattent les insectes nuisibles à l’origine des détériorations de récoltes.

Soyez informés en temps réel ! Suivez-nous sur...


Le Kibbutz Sde Eliyahu situé dans la vallée de Bet Shean à proximité du lac de Tibériade, a été dans les années 70, précurseur dans le domaine de l’agriculture bio, une approche qui prohibe l’utilisation de produits chimiques comme les engrais ou les pesticides. 

Pour la société bio, les réponses aux problèmes contemporains se trouvent dans l’agriculture traditionnelle de nos ancêtres. On se retrouve face aux mêmes problèmes, des insectes nuisibles qui peuvent détériorer les feuilles et ravager les récoltes.

La lutte naturelle contre les insectes nuisibles

Shimon Steingberg dirige le service recherche et développement de Bio-Bee. Pour lui, il faut se servir des enseignements de mère nature pour trouver une solution naturelle aux problèmes des insectes dans nos récoltes.

Selon Steingberg, si on observe à la loupe le milieu naturel et qu’on étudie attentivement les plantes et les feuilles, un monde totalement nouveau apparaît. Des insectes minuscules et microscopiques s’attaquent aux récoltes et sont capables de faire beaucoup de ravages.

La protection des champs agricoles peut toutefois se faire de façon tout à fait naturelle grâce au contrôle biologique par l’élevage d’insectes dit “utiles”.

Cette technique peut réduire jusque 80% l’utilisation de pesticides chimiques et réduit ainsi les risques de résidus chimiques sur le produit final.

Les techniques principales de BioBee sont la lutte biologique avec l’intronisation d’insectes prédateurs capable de neutraliser les insectes nuisibles aux récoltes, la pollinisation naturelle avec l’utilisation des bourdons et le contrôle biologique avec l’élevage de mâles stériles qui empêche la reproduction massive des femelles.

Aux petits soins avec les insectes

Les chercheurs de Bio-Bee Biological surveillent attentivement les élevages afin de ne pas provoquer de déséquilibre d’espèces. Il s’agit seulement d’amplifier le phénomène de lutte naturelle.

La société a aménagé 35 000 hectares d’espaces verts naturels, de serres et de chambres où les insectes prolifèrent naturellement, se reproduisent, se multiplient. Les conditions climatiques idéales à leur développement sont réunies dans cette région aux températures douces l’hiver et chaudes l’été.

Les avantages

Chaque professionnel sait que les parasites peuvent développer une résistance et une tolérance aux pesticides chimiques, provoquant ainsi un apport supplémentaire de produits chimiques pour les éradiquer.

A contrario, les prédateurs naturels agissent de manière efficace; leur utilisation permet des résultats étonnants.

Les techniques d’élevage de la societé Bio-Bee Biological Systems a déjà fait des adeptes dans de nombreux pays d’Amérique du Nord, centrale et Amérique du Sud, Europe, Afrique, Proche et Extrême-Orient.

Shares

RetweeTech

Rejoignez nos 2 781 abonnés et recevez nos derniers articles directement sur votre e-mail.