Des chercheurs israéliens localisent l’intelligence dans le cerveau

Shares

 

Une équipe de chercheurs dirigée par le Prof. Yaniv Asaf et le Dr. Ephrat Sasson de la
Faculté des Sciences de la Vie de l’Université de Tel-Aviv a décelé une correspondance entre la densité des fibres de la matière blanche du cerveau et les diverses facultés de réflexion. Leur méthode est susceptible d’aider dans l’avenir à adapter des traitements médicamenteux ciblés vers les zones du cerveau atteintes par diverses maladies. L’étude réalisée en collaboration avec la Société BioImage va être publiée dans la revue “Frontiers in Brain Imaging Method” et sera présentée au prochain Congrès international des Sciences de la vie, Biomed qui se tiendra la semaine prochaine en Israël.

Soyez informés en temps réel ! Suivez-nous sur...


La matière blanche du cerveau est une substance graisseuse contenant des fibres nerveuses (axones) qui relie les différentes zones de la matière grise et assure la transmission des signaux électriques entre les neurones (cellules nerveuses). Les chercheurs de l’UTA ont prouvé qu’il existe une correspondance entre les différentes compétences cognitives et la densité des fibres dans la matière blanche du cerveau.Les aptitudes mathématiques dans les fibres du Cingulum, les dispositions langagières dans celles de l’Arcuate, la mémoire dans celles du Fornix.

Ainsi, chez les sujets présentant un fort taux de réussite en arithmétique, on a pu mesurer une densité plus forte du faisceau fibreux dans la partie de la substance blanche appelée Cingulum; les aptitudes langagières les plus développées ont été constatées chez ceux dont la densité des fibres nerveuses était plus forte dans la zone de la substance blanche située dans le bulbe rachidien (Arcuate); enfin, les personnes présentant une densité supérieure des fibres dans la partie de la matière blanche nommée Fornix ont fait preuve des meilleures capacités de mémorisation.

Pour les besoins de l’étude, les chercheurs ont évalué au moyen de tests les compétences
cognitives de 60 personnes en bonne santé âgées de 25 à 85 ans. Les sujets ont ensuite
été soumis à un examen IRM ultra-moderne de type IDT (Imagerie du Tenseur de Diffusion), permettant de visualiser la position et l’orientation des faisceaux de la matière blanche du cerveau. “L’IRM fonctionnel permet de visualiser l’activité cérébrale pendant que le sujet exécute une tâche, alors que cette nouvelle méthode permet d’observer la substance blanche du cerveau et ses différentes caractéristiques en fonction des compétences cognitives repérées chez le sujet” explique le Dr. Ephrat Sasson. 

Les résultats de cette étude laissent entrevoir la possibilité d’adapter les traitements contre les maladies atteignant les diverses compétences cognitives en se basant sur l’examen IRM. Dans le cas des diverses formes de démence, pour lesquelles on diagnostique une détérioration des facultés cognitives, par exemple, on pourra repérer la lésion par IRM à un stade préliminaire et proposer un traitement médicamenteux ciblé. Selon le Dr Sasson: “L’examen permettra également d’adapter des traitements médicamenteux spécifiques dans le cas de la sclérose en plaques, maladie qui s’exprime par des lésions des diverses zones de la substance blanche, et chez les malades 
souffrants de diverses atteintes psychiatriques présentant une lésion de la substance blanche”.
L’étude a de plus monté que les dispositions à la pensée mathématique ou aux aptitudes langagières ne sont pas des faits établis et peuvent changer au fil des ans. “Notre cerveau est souple” explique le Dr. Sasson. “Les gens pensent parfois n’avoir absolument pas l’esprit mathématique, mais nous avons montré que cela pouvait changer”. D’ailleurs une étude publiée en 2011 dans la revue PLoS ONE, et réalisée à l’université de Tel-Aviv par le Dr Tamar Blumenfeld-Katzir, avait déjà montré qu’on pouvait transformer le caractère des fibres de la matière blanche à divers âges au moyen d’un entrainement du cerveau visant à améliorer une capacité cérébrale spécifique.

 

Shares

RetweeTech

Rejoignez nos 2 902 abonnés et recevez nos derniers articles directement sur votre e-mail.