Elon Musk présente Neuralink : il souhaite rendre la vue aux aveugles avec une technologie révolutionnaire !

Suite au succès de la puce cérébrale “Telepathy”, Elon Musk dévoile son nouveau projet, “Blindsight”, visant à restaurer la vision des personnes aveugles.

Sur la voie d’une révolution scientifique ? Neuralink, la start-up pionnière dans le domaine de la neurotechnologie et des implants cérébraux d’interfaces, cofondée par le célèbre entrepreneur Elon Musk, a levé le voile sur son dernier projet : “Blindsight”. Cette nouvelle initiative ambitieuse a pour objectif de restaurer la vision chez les personnes atteintes de cécité. Avec cette avancée majeure, Neuralink continue de repousser les limites de la technologie au service de la santé humaine, ouvrant ainsi la voie à un avenir où les défis médicaux les plus complexes pourraient être surmontés grâce à l’innovation et à la science.

Lire aussi :

  1. Compte bancaire : le fisc vous conseille de vider votre compte avant fin mars !
  2. La sortie de ChatGPT 5 est attendue pour l’été 2024 !

Une nouvelle prouesse technologique

“Après Telepathy, Blindsight se profile comme le prochain produit révolutionnaire à être développé par Neuralink”, a partagé le président de Tesla sur son réseau social X, anciennement connu sous le nom de Twitter, en réponse à un internaute ayant partagé une vidéo où Elon Musk déclarait que même les individus n’ayant jamais eu le sens de la vue, comme les personnes nées aveugles, pourraient potentiellement retrouver leur vision grâce à l’utilisation de Neuralink.

Cette avancée technologique, qui a été mentionnée à plusieurs reprises par le passé, repose sur l’utilisation d’une interface cerveau-ordinateur (BCI) permettant de contourner les voies visuelles endommagées.

Cette interface offre au cerveau la possibilité de recevoir des données visuelles sans emprunter les voies traditionnelles des yeux et des nerfs optiques, ouvrant ainsi de nouvelles perspectives dans le domaine de la neurotechnologie et de la réhabilitation visuelle.

Le premier patient de Neuralink marque un essai prometteur réussi

Le processus débute par la capture d’informations visuelles à l’aide d’une caméra ou d’un dispositif similaire, qui sont ensuite traitées par un ordinateur afin de les convertir en impulsions électriques interprétables par le cerveau. Ces impulsions sont alors acheminées vers le dispositif Neuralink implanté, lequel stimule le cortex visuel en utilisant des motifs qui imitent la perception visuelle naturelle. L’objectif ultime est de permettre à l’individu de discerner ces signaux comme des informations visuelles significatives, ouvrant ainsi la voie à une nouvelle forme de vision.

L’annonce de cette avancée majeure a été faite après la diffusion d’une vidéo devenue virale par la société, mettant en vedette Noland Arbaugh, un homme de 29 ans devenu tétraplégique à la suite d’un accident de plongée survenu huit ans auparavant.

Au cours d’une diffusion en direct sur le compte d’Elon Musk, Arbaugh a démontré sa capacité à jouer à des jeux vidéo et à participer à des parties d’échecs en ligne simplement en utilisant son esprit, grâce aux technologies développées par Neuralink.

Aucune date de sortie prévue pour le moment

Alors que la date de sortie du prochain dispositif Neuralink demeure inconnue, le succès de l’implantation de la puce cérébrale est susceptible de catalyser le développement au sein de l’entreprise.

Toutefois, il est impératif de reconnaître que cette technologie devra inévitablement passer par plusieurs phases d’essais rigoureuses avant d’être pleinement déployée chez les êtres humains. Ces étapes sont essentielles pour garantir à la fois la sécurité et l’efficacité de la technologie, ainsi que pour répondre aux normes réglementaires strictes.

Ce processus d’essais approfondis reflète l’engagement de Neuralink envers l’éthique et la sécurité, assurant ainsi que toute nouvelle innovation médicale est prête à être utilisée de manière responsable pour améliorer la qualité de vie des patients dans le futur.

Articles Récents