in

Israël organise le premier concert en plein air en exclusivité pour le public vacciné

Mercredi 24 février dernier, Israël a organisé un concert en plein air à Tel-Aviv.
L’événement musical était réservé aux détenteurs de Green Pass, c’est-à-dire aux personnes qui ont déjà été vaccinées ou qui ont développé une immunité contre le virus.
L’approche agressive du pays en matière de vaccination s’est avérée avoir réduit de manière spectaculaire la transmission du virus.

Tel-Aviv a récemment organisé son premier concert en plein air après que la plupart des événements publics aient été annulés pendant près d’un an depuis le début du confinement de la pandémie. Le spectacle, auquel participait la chanteuse israélienne Nurit Galron, s’est déroulé au parc Ganei Yehoshua.

Le concert du 24 février était toutefois unique en son genre, car il était réservé aux détenteurs d’un “Green Pass”. En vertu des dernières réglementations du pays, les événements culturels ne seront autorisés que pour les personnes qui ont été vaccinées contre le Covid-19 ou celles qui se sont déjà remises de la maladie.

L’homme d’affaires à la retraite Doron Zicher a déclaré à propos de l’événement :

“Cela apporte une protection, mais aussi un sentiment de confort d’être assis parmi les personnes qui sont vaccinées. Après un an passé à la maison, dans une sorte d’environnement isolé, il est agréable de sortir et d’assister à des spectacles et des activités publiques”.

Michal Porat, 66 ans, a ajouté :

“Si je dois me rendre dans un lieu culturel où l’on ne me demande pas le passeport vert, je n’irais pas. Je veux savoir et être sûr que toutes les personnes qui sont à côté de moi sont déjà immunisées et vaccinées, et je ne ferais pas confiance aux personnes qui ne le sont pas”.

Selon les rapports, les laissez-passer sont valables six mois après avoir reçu les deux doses requises. Jusqu’à présent, le pays a été très agressif dans ses efforts de vaccination, près de la moitié de la population ayant déjà été vaccinée avec le premier vaccin.

Des études ont également montré que le vaccin Covid-19 de Pfizer a considérablement réduit la transmission du virus en Israël de 89,4% dans les cas asymptomatiques et de 93,7% dans les cas symptomatiques.