L’UE oblige les banques à des paiements en moins de 10 secondes pour rivaliser avec Visa et Mastercard, explications

Les transferts par carte ou depuis un compte bancaire peuvent actuellement nécessiter plusieurs jours ouvrables.

Le Conseil de l’Union européenne a franchi une étape significative ce lundi en approuvant des règles conçues pour faciliter les paiements instantanés en euros à tout moment. Cette mesure stratégique vise à renforcer la compétitivité des entreprises de paiement européennes face aux mastodontes américains que sont Visa et Mastercard. Jusqu’à présent, les transactions par carte ou par virement bancaire pouvaient prendre plusieurs jours ouvrables pour être effectives, ce qui constituait un frein à l’innovation et à la rapidité des échanges financiers. En introduisant cette exigence de paiements instantanés, l’Union européenne cherche à dynamiser le secteur des paiements et à offrir aux consommateurs une expérience de paiement plus rapide et plus efficace.

Lire aussi :

  1. Voitures thermiques plus chères à produire que les électriques, la révélation qui va tout changer
  2. Fortnite de retour sur iPhone : Apple surprend en renonçant à supprimer le compte développeur d’Epic Games !

Un nouveau règlement va s’appliquer prochainement

Le Conseil de l’Union européenne a pris une décision capitale ce lundi en adoptant de nouvelles règles visant à révolutionner le paysage des paiements en euros. Cette initiative a pour objectif principal de permettre aux sociétés de paiement européennes de rivaliser de manière plus efficace avec les géants américains tels que Visa et Mastercard.

Grâce à ces nouvelles réglementations, les clients auront la possibilité d’effectuer des transferts en euros de manière instantanée, et ce, en seulement 10 secondes. Cette rapidité s’appliquera aussi bien aux paiements domestiques qu’aux transactions transfrontalières, offrant ainsi une flexibilité sans précédent aux consommateurs européens. Actuellement, les versements par carte ou depuis un compte bancaire peuvent prendre plusieurs jours ouvrables, ce qui engendre souvent des retards et des inconvénients pour les utilisateurs.

Cette décision marque donc une avancée significative vers un système de paiement plus efficace et adapté aux besoins de notre ère numérique, tout en renforçant la compétitivité des acteurs européens sur la scène mondiale.

Même hors de la zone euro

Le Conseil de l’Union européenne a annoncé l’adoption de règles visant à permettre des paiements instantanés en euros à tout moment, dans le but de soutenir les sociétés de paiement européennes dans leur concurrence avec les géants américains Visa et Mastercard.

Cette nouvelle réglementation vise à offrir aux clients la possibilité de réaliser des transferts en euros en seulement 10 secondes, même en dehors des heures de bureau, que ce soit à l’intérieur d’un même pays ou à destination d’un autre État membre de l’UE. Actuellement, les paiements par carte ou par virement depuis un compte bancaire peuvent prendre plusieurs jours ouvrables. De plus, le Conseil de l’UE a souligné que ces nouvelles règles s’étendront également aux pays non membres de la zone euro, dans le but de renforcer l’autonomie stratégique du secteur économique et financier européen.

Cette initiative vise à réduire la dépendance excessive aux institutions et aux infrastructures financières des pays tiers, contribuant ainsi à une plus grande indépendance économique de l’UE.

De nouvelles réformes à venir

L’Union européenne s’engage dans des réformes ambitieuses visant à stimuler la concurrence sur le marché des paiements, actuellement largement dominé par les grandes banques et les sociétés américaines telles que Visa et Mastercard.

Cette initiative intervient dans un contexte où de nombreuses entreprises de technologie financière, ou “fintechs”, émergent et proposent des solutions alternatives et concurrentielles.

Ces réformes visent à créer un environnement plus ouvert et dynamique, favorisant l’innovation et offrant aux consommateurs un plus grand choix d’options de paiement.

Articles Récents