Prêt immobilier gratuit : 1,8 million de Français vont pouvoir en bénéficier grâce au dispositif PTZ, comment ça fonctionne ?

Découvrez comment 1,8 million de Français peuvent bénéficier d’un prêt immobilier gratuit grâce au PTZ et apprenez-en plus sur son fonctionnement !

Le gouvernement a récemment soumis une proposition visant à reclasser plus de 800 communes en “zone tendue” dans le cadre de ses efforts pour répondre à la crise du logement. Cette mesure administrative, proposée vendredi dernier, est conçue pour faciliter l’accès aux prêts à taux zéro dans le neuf, dans le but d’encourager la construction de logements et de stimuler le marché immobilier dans les régions concernées. En reclassant ces communes en “zone tendue”, le gouvernement espère offrir des conditions plus avantageuses pour l’accession à la propriété, notamment pour les ménages à revenus modestes ou intermédiaires, qui pourraient ainsi bénéficier de conditions de financement plus attractives.

Lire aussi :

  1. Compte bancaire : le fisc vous conseille de vider votre compte avant fin mars !
  2. Livret A en 2024 : le fisc sera sans pitié pour les contrevenants !

Après consultation des élus locaux, ces outils seront mis à disposition

Le gouvernement a récemment proposé une initiative visant à reclasser plus de 800 communes en “zone tendue” dans le but de répondre à la crise du logement qui sévit en France. Cette mesure administrative, soumise vendredi dernier, est conçue pour faciliter l’accès aux prêts à taux zéro dans le neuf, une étape jugée essentielle pour encourager la construction de logements abordables, qu’ils soient destinés à la location ou à l’accession à la propriété. Dans un communiqué conjoint, le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, et le ministre délégué au Logement, Guillaume Kasbarian, ont souligné l’importance de cette initiative pour soutenir la production de logements abordables dans les régions concernées.

Ces mesures, destinées à soutenir la production de logements abordables, ne seront toutefois mises en œuvre qu’après une concertation avec les élus locaux. Cette démarche vise à garantir une mise en place efficace et adaptée aux besoins spécifiques de chaque commune reclassée en “zone tendue”. Le gouvernement prévoit de lancer cette concertation d’ici la fin du mois de mai, confirmant ainsi l’urgence de la situation sur le marché du logement en France.

La liste des communes reclassées, fruit de cette concertation, sera rendue publique au mois de juin, marquant ainsi une étape importante dans les efforts du gouvernement pour résoudre la crise du logement et faciliter l’accès à des logements abordables pour tous les citoyens.

3,5 millions de Français concernés

Les ministères concernés ont souligné que les 3,5 millions de Français résidant dans les communes reclassées en “zone tendue” pourraient potentiellement bénéficier de nouveaux dispositifs ou d’améliorations des dispositifs existants pour accéder à un logement.

Plus spécifiquement, environ 1,8 million de personnes supplémentaires pourraient être rendues éligibles au prêt à taux zéro pour l’acquisition d’un logement neuf, selon les indications fournies par ces ministères.

Cette mesure vise à élargir l’accès à la propriété pour un plus grand nombre de ménages, en particulier ceux à revenus modestes ou intermédiaires, contribuant ainsi à atténuer les difficultés rencontrées sur le marché immobilier et à répondre à la demande croissante de logements abordables en France.

Autre dispositif concerné : le logement locatif intermédiaire

Un autre dispositif concerné est le logement locatif intermédiaire, dont les loyers sont réduits de 10 à 15% par rapport aux prix du marché grâce à des subventions publiques, et qui ne peut être développé que dans les zones tendues. Le gouvernement a précédemment annoncé son intention de doubler le taux de production de ces logements intermédiaires, visant à les porter à 30 000 unités par an d’ici 2026.

Depuis l’accession au pouvoir d’Emmanuel Macron, l’administration a fortement encouragé le logement locatif intermédiaire (LLI), principalement destiné aux classes moyennes et aux travailleurs du secteur privé confrontés à des difficultés pour se loger dans les grandes villes, mais ne répondant pas aux critères d’éligibilité pour un logement social.

Il convient de rappeler qu’une première mise à jour de la classification des zones tendues avait été effectuée en octobre 2023, entraînant le reclassement de 200 communes.

Articles Récents