in

Top départ pour la fin de l’impression obligatoire du ticket de caisse : vérifiez si vous avez tout prévu !

Ça y est, l’impression des tickets est terminée, des nouveaux moyens de transmission vont être utilisés pour pouvoir envoyer les facturations sans utiliser le format papier. Mais, il est important de bien vérifier que tout est bien préparé et mis en place afin d’assurer le bon fonctionnement de ce système. 

Vérifier la logistique 

Le logiciel de caisse doit être un logiciel plus performant dans lequel vous pouvez sélectionner le mode d’envoi de votre client. C’est-à-dire SMS ou par e-mail. Il faut que votre caisse enregistreuse soit plus professionnelle, vous avez la possibilité d’utiliser celle de chez Toporder par exemple.  Vous devez pouvoir gérer les fonctionnalités nécessaires à votre entreprise. 

La gestion des comptes de fidélité 

Assurez-vous d’avoir l’accord de vos clients avant même de les inscrire dans votre fichier client ou même de prendre leurs coordonnées. Le client doit pouvoir choisir de continuer, ou bien de quitter cette liste et vous devez vous assurer que son choix sera bien considéré. 

L’utilisation de la carte bancaire 

Lorsque votre client règle ses achats avec sa carte bancaire, il pourra recevoir son ticket directement sur son application bancaire. Il faut bien s’assurer de la fonctionnalité de celle-ci et de la réception du e-ticket pour être sûr qu’il n’y ait pas d’erreur ou d’oubli, c’est le risque qu’il peut y avoir avec le numérique. 

L’utilisation du QR code 

Le QR permettra au client de directement scanner avec son téléphone afin de récupérer son ticket. Il faut donc s’assurer, si vous choisissez cette solution, que cela fonctionne correctement. Cela ne nécessite pas d’inscription ou de compte en particulier, il faut scanner seulement.

Quels peuvent-être les risques s’il y a un mauvais contrôle des tickets ? 

Une défaillante gestion du contrôle des nouveaux formats de tickets peut amener à des risques assez importants. Une méfiance de la part des clients peut très vite se manifester, puisqu’ils sont de plus en plus réticents quant au partage de leurs données. Le risque de fraude peut se développer, certaines personnes pourraient être tentées de vouloir falsifier de faux tickets ou tout simplement prétendre n’en avoir aucun.

Quelles seront les conséquences de cette suppression ? 

L’une des premières répercussions importantes à noter est le fait que les commerçants seront en ligne de mire face aux questionnements et à l’inquiétude des clients.

Un autre effet difficile pour les commerçants, ils doivent absolument avoir le logiciel de caisse afin d’imprimer à la demande les tickets ou bien de les envoyer par SMS ou bien par mail. 

Certaines entreprises ne possèdent pas les moyens financiers pour pouvoir acheter un nouveau logiciel de caisse. 

Le logiciel de caisse, une opportunité marketing ? 

Les logiciels de caisse aident à une bonne gestion de plusieurs points vitaux pour une entreprise. Par exemple, elle gère l’état de stock, la synchronisation du stock et des produits en ligne, analyse la vente de chaque produit, optimise les commandes auprès des fournisseurs.

Mis à part le côté gestion, ce nouveau concept peut aussi être un plus pour les commerçants et enrichir leur fichier client. Un grand nombre d’acheteurs souhaiteront avoir leur ticket de caisse, il est donc fort probable qu’ils s’inscrivent dans votre fichier client et vous transmettent leurs coordonnées.