in

‘Apple Glass’ peut utiliser des hologrammes pour créer des objets virtuels 3D


Warning: call_user_func_array() expects parameter 1 to be a valid callback, function 'bimber_img_caption_shortcode_width' not found or invalid function name in /home/clients/91a0af9d7fba19d50f4cc250cc02fe05/sites/siliconwadi.fr/wp-includes/class-wp-hook.php on line 292

Les futurs dispositifs de RA d’Apple, tels que les “Apple Glass”, pourraient inclure des hologrammes pour rendre les déplacements dans les environnements virtuels plus naturels.

Apple a déjà déposé de très nombreux brevets et demandes de brevets concernant l’affichage d’informations sur les “Apple Glass” ou des dispositifs similaires. Il est possible, par exemple, que lorsque vous présentez deux articles dans un Apple Store, les lunettes puissent afficher une liste des différences et des similitudes.

La société a également étudié une approche plus 3D avec des effets sonores réalistes. Parmi les nombreuses recherches d’Apple sur la réalité augmentée, un nouveau brevet a été déposé pour améliorer les expériences visuelles en 3D.

Le brevet “Scene camera”, déposé par les inventeurs britanniques Richard J. Topliss et Michael David Simmonds, vise à compléter les images sur les “Apple Glass” par des images holographiques. L’objectif est de faire en sorte que les porteurs se sentent, “comme s’ils étaient physiquement dans cet environnement”.

“Par exemple, les systèmes de réalité virtuelle peuvent afficher des scènes stéréoscopiques aux utilisateurs afin de créer une illusion de profondeur”, indique le brevet, “et un ordinateur peut ajuster le contenu de la scène en temps réel pour donner l’illusion que l’utilisateur se déplace dans la scène.”

“Lorsque l’utilisateur visualise des images par le biais d’un système de réalité virtuelle, il peut ainsi avoir l’impression de se déplacer dans les scènes d’un point de vue à la première personne”, poursuit le brevet. “La réalité mixte (RM) couvre un spectre allant des systèmes de réalité augmentée (RA) qui combinent des informations générées par ordinateur (appelées contenu virtuel) avec des vues du monde réel pour augmenter, ou ajouter du contenu virtuel, à la vue qu’a un utilisateur de son environnement réel…”

«Les images peuvent, par exemple, être analysées pour localiser les bords et les objets de la scène», poursuit le brevet. “Dans certains modes de réalisation, les images peuvent également être analysées pour déterminer les informations de profondeur pour la scène. Les informations obtenues à partir de l’analyse peuvent, par exemple, être utilisées pour placer le contenu virtuel à des emplacements appropriés dans la vue mixte de la réalité fournie par le rétinien direct. système de projecteur. ”

Détail du brevet montrant une disposition possible des sources lumineuses

La plupart du brevet concerne la résolution de problèmes potentiels causés par le montage de projecteurs ou d’autres dispositifs sur le côté des lunettes.

“Pour empêcher la lumière directe indésirable d’atteindre la caméra de scène”, explique Apple par exemple, “un filtre passe-bande, réglé sur la longueur d’onde de l’hologramme de transmission, peut être utilisé pour bloquer toutes les longueurs d’onde de vue directe autres que la longueur d’onde de fonctionnement de l’hologramme de transmission.”

Ce n’est pas la première demande de brevet ou de brevet d’Apple concernant l’espace 3D. Il a précédemment obtenu un brevet concernant l’utilisation de l’approvisionnement en données cartographiques 3D à partir d’un iPhone.

Le RTX 3070 Ti de Nvidia pourrait être lancé en mai, après le RTX 3080 Ti

Les applications Android comme Gmail plantent et c’est la faute de “WebView”