in

Quelle est la raison de l’augmentation de l’assurance auto ?

Afin d’être protégé des dangers encourus en tant que chauffeur et possesseur d’une voiture, vous êtes tenu de payer une cotisation d’assurance à votre compagnie d’assurance. Cette prime est déterminée par un ensemble de facteurs et est susceptible de varier pendant la durée de votre contrat. Quelles sont les nombreuses causes de l’augmentation de votre prime d’assurance automobile ? En fait, cette augmentation peut être causée par l’assuré ou la compagnie d’assurance elle-même dans certains cas. Continuez à lire pour découvrir davantage !

Quatre principaux cas où la cotisation augmente en raison de l’assuré

Votre cotisation d’assurance est calculée lorsque vous contractez une police d’assurance automobile sur la base d’un certain nombre de facteurs, dont :

  • vos antécédents de conduite ;
  • les caractéristiques de votre véhicule ;
  • votre profil.

Une différence dans le taux de votre cotisation d’assurance automobile peut être causée par un changement dans l’un de ces trois facteurs. Il peut s’agir d’un changement positif ou négatif. En revanche, voici les quatre principaux cas où la cotisation augmente en raison de l’assuré.

Extension de la garantie ou ajout d’une garantie

Des garanties supplémentaires, comme l’assistance 0 km, qui vous permet d’être assisté où que vous soyez, ou l’assurance d’un prêt de volant, peuvent être ajoutées à votre contrat d’assurance véhicule de base. Cette décision est prise par l’assuré et ne résulte pas d’un incident. En outre, en retirant la couverture du jeune conducteur de votre convention, vous réduisez le danger et, par conséquent, votre cotisation. Il peut aussi s’agir de l’inclusion d’un élément de couverture, comme une couverture caravane lors d’un achat.

Aggravation du risque

Comme votre police a généralement une durée de validité d’un an, on peut imaginer qu’un incident ou un bouleversement de circonstances puisse augmenter le taux de risque pendant cette période. Par exemple, votre santé peut se détériorer, vous amenant à changer vos habitudes de circulation et élevant ainsi le degré de dangerosité pour votre assurance.

Tout changement de circonstances susceptibles de modifier le degré de risque doit être signalé à l’assureur dans les 15 jours. L’assureur peut alors choisir de maintenir la même cotisation, de l’augmenter ou de rompre son contrat. Par exemple, vous devez informer votre assurance si l’on vient de vous diagnostiquer une maladie qui vous fait courir un risque au volant, comme l’épilepsie.

L’émergence d’une nouvelle menace

Imaginez que vous emménagiez dans un logement dépourvu de garage et que vous deviez stationner votre véhicule dans la rue. Comme votre véhicule sera plus vulnérable au casse de la vitre, au vandalisme, aux accidents et à d’autres dangers, la compagnie d’assurance va accroître votre taux d’assurance automobile pour tenir compte de ce risque supplémentaire. Une modification de la puissance ou de l’utilisation de la voiture peut également entraîner une hausse du prix de l’assurance. Dans ce cas, la personne assurée a quinze jours pour informer son assureur, qui a ensuite dix jours pour répondre.

Une hausse de la cotisation à la suite d’un sinistre ou d’une anomalie

Il s’agit d’une cause de hausse propre à l’assurance automobile. En effet, toute infraction ou tout accident fautif entraîne pour l’assuré un mauvais calcul de sa police, ce qui se traduit par une augmentation du prix de son assurance. En revanche, les automobilistes qui ne causent pas d’accident sont récompensés par une réduction sur leur tarif d’assurance. Les assureurs veulent récompenser les excellentes habitudes de conduite en utilisant ce système de bonus-malus, car les sinistres sont coûteux.

Les trois scénarios les plus courants dans lesquels un assureur augmente la prime

La compagnie d’assurance peut invoquer des raisons légitimes pour justifier une hausse de votre prime, dont certaines sont intéressées et d’autres sont exigées par la législation. Voici les trois principales causes d’une augmentation de votre prime d’assurance automobile à cause de l’assureur :

  • si votre contrat comporte une disposition d’indexation, la compagnie d’assurance peut augmenter vos tarifs en réponse à la fluctuation de l’indice ;
  • parfois, le gouvernement exige la conclusion de certaines nouvelles assurances. Cependant, il existe une seule assurance qui est actuellement nécessaire pour protéger votre automobile : l’assurance responsabilité civile ;
  • lorsqu’il y a trop de réclamations d’assurance automobile, l’augmentation des tarifs peut être un moyen pour l’assureur de payer les frais de gestion de l’entreprise et de faire face à l’augmentation des accidents.