in

Des chercheurs créent un robot nageur qui peut se “soigner” lui-même

Alors que le monde envisage des moyens de déployer des robots pour aider à des tâches dangereuses telles que des nettoyages à grande échelle ou des missions de recherche et de sauvetage, les scientifiques se demandent également comment réparer les machines en cas de danger. Nous avons déjà vu des polymères ressemblant à de la gelée utilisés pour créer des mains robotiques capables de se réparer après une violente infliction. Et des androïdes «biologiques» fabriqués à partir de cellules souches qui peuvent se régénérer et se recoudre une fois coupés en tranches. La dernière percée concerne de minuscules microbots qui peuvent se «guérir» magnétiquement à la volée après s’être séparés, sans l’aide des humains.

Des chercheurs de l’UC San Diego l’ont fait en créant des robots nageurs de 2 cm de long en forme de poisson et composés de trois couches. Le fond et le dessus contenaient une partie conductrice et une bande supérieure de microparticules magnétiques, respectivement, avec une couche intermédiaire hydrophobe coincée entre les deux. Ils ont également ajouté du platine à la queue, qui a réagi avec du carburant de peroxyde d’hydrogène pour former des bulles d’oxygène qui ont propulsé le robot.

Le minuscule nageur a alors pu se déplacer dans une boîte de Pétri contenant une solution de peroxyde d’hydrogène faible. Pour observer ses capacités de guérison, les scientifiques ont coupé le bot avec une lame. Les résultats, en plein écran dans la vidéo ci-dessus, montrent la queue désincarnée se déplaçant jusqu’à ce qu’elle s’approche du reste des pièces, se reformant par interaction magnétique. Il pourrait également se réassembler lorsqu’il était coupé en trois parties ou lorsque la bande magnétique était placée dans une position différente, selon les chercheurs. Quant à son impact futur, l’avancement pourrait voir la capacité incorporée dans d’autres robots plus gros qui pourraient alors continuer à faire leur travail s’ils étaient en quelque sorte réduits de moitié.

Netflix confirme déjà la cinquième saison de ‘Élite’

‘Astérix et Obélix’ obtiennent une mini-série sur Netflix