in

Pokemon GO plus de 5 millions de tricheurs interdit en un an seulement

Niantic, le studio derrière Pokemon GO, vient d’annoncer qu’il a banni plus de 5 millions de joueurs qui ont été surpris en train de tricher dans trois de ses jeux: Pokemon GO, Ingress et Harry Potter – Wizards Unite. Sur les 5 millions d’interdictions émises en un an seulement, plus de 20% étaient permanentes.

Dans le cadre des efforts de la société pour empêcher la triche dans ses jeux, Niantic a investi beaucoup de ressources dans de nouvelles technologies qui améliorent les capacités de détection. En plus de cela, le studio a embauché du personnel supplémentaire spécialement formé pour faire appliquer ses règles anti-triche.

La bonne nouvelle est que plus de 90% des joueurs qui ont reçu leur premier avertissement ont cessé de tricher par la suite, un pourcentage encourageant qui suggère que beaucoup de gens n’envisagent pas de tricher ou ne réalisent tout simplement pas qu’ils trichent. Bien que Niantic ne partage pas trop d’informations sur ses efforts anti-triche (pour des raisons évidentes), il souligne son engagement à assurer un «gameplay équitable» dans tous ses jeux.

Cela étant dit, pour éviter d’être banni de l’un des jeux Niantic, assurez-vous de n’utiliser que les versions officielles des applications disponibles au téléchargement via l’App Store, le Google Play Store et le Samsung Galaxy Store. Il est également important d’ajouter qu’aucun des jeux Niantic ne prend en charge les appareils jailbreakés ou enracinés.