in

Quelle solution choisir entre SCPI ou l’investissement locatif ?

Vous avez envie d’investir dans l’immobilier et vous hésitez entre un investissement locatif et un investissement en SCPI. Il faut que vous sachiez que dans ce genre de comparatif, il n’en existe pas un meilleur que l’autre. Cela dépend principalement de votre situation ainsi que des objectifs que vous visez. Par exemple, les parts de SCPI ne sont pas adaptées si vous souhaitez créer du patrimoine rapidement, l’investissement locatif est préféré dans ce cas. C’est pour cela qu’il est important de bien analyser ces deux paramètres afin de ne pas se tromper. Voici un comparatif des deux modes d’investissement dans lequel on va tout vous détailler !

Quel investissement est moins coûteux ?

De manière générale, par rapport à l’investissement locatif dans l’immobilier, investir dans des fiducies de placement immobilier telle que la Société Civile de Placement Immobilier nécessite des billets d’entrée dont le coût est moins élevé. Il se situe en moyenne dans une fourchette qui est comprise entre 1 400 et 3 000 euros. Tout de même, il est conseillé de mettre en place un investissement d’environ 7500 euros au minimum, mais cela reste quand même inférieur à l’argent que vous dépenseriez pour acheter le bien.

En achetant un logement, l’investissement initial est limité à votre apport en capital, éventuellement achevé par des prêts.

Malgré la difficulté que l’on peut trouver dans la comparaison des deux investissements (car ils ne s’intéressent pas au même type de biens immobiliers), pour les placements en SCPI, le coût du mètre carré n’est pas inévitablement bon marché. En effet, un investissement locatif vise les biens de résidence alors que les placements Société Civile de Placement Immobilier investissent beaucoup plus dans l’immobilier d’entreprise.

  111 milliards de dollars: Apple bat des revenus records grâce à l'iPhone 12

Quels sont les risques ?

Le placement en SCPI possède de nombreux avantages évidents. Étant donné que l’entreprise choisie investit dans des propriétés différentes, les risques de logements vacants sont alors partagés. Effectivement, dans le cas où un locataires arrête de payer le loyer, cela n’affectera qu’une infime part du portefeuille SCPI, qui comprend en général 10 biens au minimum.

Toutefois, si vous êtes le seul investisseur, une vacance voudra certainement dire que vous n’encaisserez plus du tout de loyer (dans le cas où vous n’avez pas d’autres biens à louer).

Par conséquent, un investissement en SCPI permet d’atténuer grandement le risque de location d’espaces inhabités, qui représente un point très critique dans le montant de rendement sur votre investissement.

Il est également à faire remarquer que les détentions des SCPI sont généralement situées dans plusieurs zones différentes (villes et/ou quartiers), ceci permet de partager les risques associés à la position. Enfin, afin de fortifier votre diversification, vous pouvez également investir dans d’autres sociétés civiles de placement immobilier simultanément en fonction de vos moyens.

Gestion et rentabilité des deux placements

Si vous choisissez d’investir en SCPI, vous serez épargnés de la gestion du bien immobilier au quotidien. Vous serez alors beaucoup plus à l’aise. Pour l’investissement locatif, ce type de gestion prend évidemment du temps, sauf si vous déléguez la gestion à un mandataire.

Mais il est important de savoir que les dépenses liées à la gestion de SCPI sont incluses dans 10% du loyer empoché. Elles seront alors déduites des revenus que vous recevez de la location.

  L'acquisition de ZeniMax de 7,5 milliards de dollars par Microsoft approuvée par les régulateurs américains et européens

Concernant la rentabilité, selon les logements concernés, la rentabilité des deux investissements diffère grandement. Par conséquent, il n’est pas facile d’estimer quel est le meilleur de façon instantanée.

Il est vrai qu’il y a des investissements locatifs qui vous permettent d’encaisser plus, mais il faudra encore les dénicher. D’autre part, il faut faire attention aux frais et aux taxes qui éroderont votre rendement. En SCPI, le rendement moyen oscille entre 4% et 5%, mais il existe évidemment des différences selon la SCPI choisie.

On constate de cette comparaison que chacun des deux investissements présente des avantages intéressants. En SCPI, les risques sont beaucoup plus dilués, sans avoir en plus à vous soucier de la gestion du logement au quotidien, notamment :

  • Les réparations et le réglage des problèmes liés au logement.
  • Les retards des locataires.
  • Les assurances …etc.

En contrepartie, si vous utilisez un dispositif fiscal immobilier, alors l’investissement locatif vous permettra de bénéficier de taxes considérablement réduites.

  • L'investissement immobilier locatif intelligent: Itinéraire vers votre future semaine des 7 dimanches
  • Les Investissement Immobiliers & Défiscalisation: La fiscalité de l'immobilier pour les investisseurs & Version 2019
  • Comment INVESTIR en IMMOBILIER LOCATIF ? Livre - Formation: Pinel LMNP SCI Achat Revente Foncier

Comment faire un lit superposé ?

Investir dans l'immobilier : nos astuces pour reussir

Comment bien investir dans l’immobilier ?