Trouver son centre de vaccination grâce à Google Maps

En réponse à la pandémie de Covid-19, la fabrication de plusieurs vaccins fait débat. Trop tôt pour avoir du recul et savoir si les effets secondaires ne seront pas pires que la maladie elle-même disent ses détracteurs.

Difficile de savoir s’il sera réellement efficace alors que plusieurs variants contaminent les personnes en masse, continuent les autres. Début janvier, presque 60% des français ne souhaitaient pas se faire vacciner.

Google Maps : pour localiser plus facilement le centre de vaccination le plus proche :

Si les plus fragiles et les personnes à risque sont vaccinés en premier, les centres de vaccination vont bientôt ouvrir un peu partout pour pouvoir procéder aux injections sur toutes les personnes qui souhaiteraient être prémunies contre le virus. Mais comment savoir où se faire vacciner ? C’est là que Google Maps entre en jeu.

Google milite pour la vaccination :

Le 25 janvier dernier, le PDG de l’entreprise postait dans un blog qu’une future mise à jour allait bientôt permettre à tous les utilisateurs de l’application de trouver le centre de vaccination le plus proche d’eux.

L’application permettait déjà de trouver un centre de dépistage ; ce qui était un premier pas. La mise à jour comprenait déjà plusieurs informations importantes ; comme le type de prélèvement (PCR, antigénique, au volant, mais aussi le public qui pouvait s’y rendre.

Mais l’heure est désormais à la vaccination, pour enrayer une situation sanitaire, sociale et économique de plus en plus compliquée. Entre couvre-feu et menace de reconfinement, les français sont à bout. Pourtant, la plus grande majorité d’entre eux ne sont pas pour le vaccin…

En premier lieu aux Etats-Unis, puis dans le reste du monde

Déjà mis en place dans certains Etats américains, cette mise à jour va d’abord s’étendre sur l’ensemble des Etats-Unis, avant d’être disponible dans différents pays.

En France, le Gouvernement, par le biais de l’application TousAntiCovid ou même Doctolib, par lequel il est possible de faire des téléconsultations, renseignent sur les lieux où il est possible de se faire vacciner.

Mais pour l’instant, cela ne touche qu’une frange très spécifique de la population. Même les personnes qui souhaitent recevoir l’injection ne le peuvent pas : priorité est donnée aux personnes les plus à risque mais aussi au personnel médical, forcément en première ligne pour contracter le virus.

Pourtant, Google Maps entend ne pas se limiter à la simple localisation des lieux de vaccination possibles. Le PDG Sundar Pichai estime qu’il faut renseigner les personnes sur le fait qu’il faille ou non une recommandation ou s’il est nécessaire, au préalable, de prendre rendez-vous pour recevoir l’injection.

Il pourra arriver également que certains centres de vaccination se destinent à des groupes spécifiques (personnes de plus de 50 ans, par exemple) ou que la vaccination doive être effectuée au volant comme ont pu se dérouler tant de tests PCR, dans l’ensemble de la France.

Tous ces éléments peuvent être déterminants pour que la campagne de vaccination se passe au mieux.

Le fait de savoir qu’un endroit où il est possible de se faire vacciner soit juste près de chez soi et que l’on peut recevoir l’injection sans rendez-vous peut, sans doute, faire basculer les indécis.

Si Google entend, par le biais de cette mise à jour, inciter les gens, partout dans le monde, à se faire vacciner, il ne compte pas s’arrêter là.

Des fonds vont bientôt être mobilisés pour diffuser des annonces de santé publique. Ces documents vont expliquer pourquoi il est important de se faire vacciner.

Articles Récents

Articles Similaires