in

Le futur boîtier du MacBook Pro pourrait être une surface tactile personnalisable

Un futur clavier MacBook Pro pourrait éliminer les commutateurs du clavier au profit d’une surface tactile géante qui utilise la détection de force et la déformation du métal pour gérer la saisie de texte.
Les claviers des modèles MacBook ont ​​évolué au fil des ans, Apple modifiant la conception et l’expérience de frappe de ses touches. Cela a entraîné des événements tels que le fiasco du clavier papillon et le retour des commutateurs à ciseaux dans le Magic Keyboard.

Cependant, Apple cherche toujours des moyens d’ajuster l’expérience de frappe de nouvelles manières. Une de ces méthodes pourrait introduire un typage sensible à la force, ainsi que d’autres avantages.

Accordé mardi par le US Patent and Trademark Office, le brevet de “Structure d’entrée configurable sensible à la force pour les appareils électroniques” s’applique largement au MacBook Pro et à d’autres ordinateurs portables, mais pourrait être utilisé ailleurs.

Dans le brevet, Apple suggère l’utilisation d’une «région d’entrée dimensionnellement configurable» pour définir où se trouve un clavier, ainsi que d’autres régions similaires pour les trackpads. Cette région aurait une couche de contact métallique définissant des clés et d’autres éléments dans la région.

Sous la couche de contact métallique se trouve une couche de détection, suivie d’une couche de commande qui lui est “connectée de manière capacitive”. Une couche conforme est prise en sandwich entre les couches de détection et d’entraînement. Ces couches formeraient les éléments de détection de pression nécessaires au fonctionnement du clavier, créant ainsi un trackpad géant capable de détecter les zones touchées ou enfoncées.

L’utilisation d’une couche conforme permettrait à la couche métallique de fléchir suffisamment pour fournir aux utilisateurs une impression de rétroaction. En règle générale, les trackpads n’offrent aucun refoulement à un niveau similaire à un mécanisme de touches de clavier, ce qui donnerait théoriquement un certain niveau de mimétisme.

  Samsung pourrait lancer Galaxy Watch 4, Watch Active 4 avec lecteur de glycémie avant Apple Watch 7

Étant donné que la force et un emplacement peuvent être déterminés sur le trackpad, cela peut être utilisé pour localiser sur un clavier où un utilisateur a appuyé, ainsi que pour savoir s’il a suffisamment appuyé pour s’enregistrer en tant que pression de touche. Les mécanismes de clavier normaux n’enregistrent pas nécessairement une pression sur une touche jusqu’à ce qu’un certain niveau d’actionnement soit atteint, que le système proposé imiterait.

La couche métallique comprendrait un grand nombre de petits trous sur sa surface, des trous bouchés avec un matériau transparent qui peut être utilisé pour faire passer la lumière à travers l’utilisateur. Ces trous, semblables à un affichage à couleur limitée, pourraient être utilisés pour définir le contour du clavier, ajouter des glyphes clés ou fournir une interface tactile alternative pour des applications spécifiques.

Le raisonnement d’Apple pour l’utilisation de la couche de contact métallique est qu’elle pourrait en fait faire partie du boîtier de la partie inférieure d’un MacBook. En ayant une surface transparente sans grands trous ou un mécanisme exposé, il élimine tous les problèmes de débris qui ont affecté le mécanisme du clavier papillon. Il pourrait également fournir une petite quantité de résistance à l’eau, minimisant les dommages causés par les déversements.

Le système élimine également tous les problèmes liés aux clés endommagées, la perte de keycaps rendant potentiellement impossible pour les utilisateurs de taper correctement sur un MacBook. Le système n’utilise pas de touches ou de mécanismes exposés, ce qui réduit ces problèmes.


Des trous légers pourraient être utilisés pour montrer différentes configurations de clavier sur la surface.

  La RAM DDR5 pourrait être jusqu'à 28% plus rapide que la DDR4

Le brevet énumère ses inventeurs comme John B.Morrell, Ron A. Hopkinson, Peter M. Arnold, Mikael M. Silvanto et William F.Leggett, et a été déposé à l’origine le 28 septembre 2015.

Le dépôt est très similaire à un autre du même nom qui a fait surface en octobre, utilisant le même titre, couvrant en grande partie le même concept, et avec les mêmes inventeurs. Apple effectue plusieurs dépôts sur les mêmes concepts au fil du temps pour les affiner avec de nouvelles idées et fonctionnalités, et sont généralement déposés sous forme de brevets longtemps après le passage des dépôts précédents dans le système.

Dans cette situation particulière, le brevet d’octobre précédemment accordé a en fait été déposé auprès de l’USPTO le 17 juillet 2017. C’est presque deux ans après le brevet qui vient d’être délivré.

La version 2017 du brevet semble se concentrer davantage sur la définition d’un clavier virtuel en utilisant les trous légers plutôt que sur la mécanique de création des touches en premier lieu. Bien qu’une structure de détection similaire soit mentionnée, la poussée du brevet couvre son utilisation pour afficher le clavier virtuel, et couvre même les boîtiers avec des matériaux non métalliques.

Apple dépose de nombreuses demandes de brevet chaque semaine, mais si l’existence d’un brevet indique des domaines d’intérêt pour les efforts de recherche et de développement de l’entreprise, ils ne garantissent pas leur existence dans un futur produit ou service.

L’idée d’utiliser un clavier tactile a déjà été soulevée, comme l’utilisation d’un écran OLED articulé comme clavier dynamique. Un “clavier sans clé” a exploré la même idée, en utilisant une combinaison de détection de force et d’actionneurs pour fournir un retour haptique.

  Apple sera-il le nouveau seigneur des anneaux ?

Apple a également proposé des trackpads extra-larges et réglables, ainsi que des repose-mains qui pourraient s’allumer et être utilisés comme trackpad de fortune.

D’autres mécanismes ont également été suggérés, pour réduire l’épaisseur d’un clavier physique tout en conservant la présence de touches. Un mécanisme de “clavier optique” a également été suggéré, utilisant la lumière pour détecter les pressions sur les touches.

  • Microsoft Ecouteurs Microsoft Surface Earbuds sans fil avec boitier de recharge - Gris glacier
    Un confort parfait et une stabilité optimale / La surface tactile ultra réactive permet de reconnaitre vos gestes instantanément / Un son exceptionnel pour la musique et vos appels / Une longue autonomie de toute une journée
  • Luminea Home Control Interrupteur tactile connecté avec fonction variateur LHC
    Adieu interrupteur classique qui fait clic-clic, et bonjour interrupteur du futur ! Contrôlez votre éclairage en effleurant la surface tactile de l'interrupteur connecté ; ça marche pareillement, mais sans bruit...
  • Luminea Home Control Interrupteur tactile connecté LHC-101.on
    Adieu interrupteur classique qui fait clic-clic, et bonjour interrupteur du futur ! Contrôlez votre éclairage en effleurant la surface tactile de l'interrupteur connecté ; ça marche pareillement, mais sans bruit...
Google Maps

Google Maps se dote d’un tas de nouvelles fonctionnalités basées sur l’IA

L’iPhone 13 Pro Max sera équipé d’une caméra grand angle f / 1.5